Palmes HockeySub

Les palmes utilisées par les hockeyeurs

Les palmes des hockeyeurs doivent être réactives et puissantes.

Il est important qu’elles restent bien au pied.

L’équipe ne peut se passer d’un joueur en pleine action de compétition sous peine de prendre un but.

Il faut donc prendre une taille bien ajustée que l’on peut éventuellement améliorer avec un fixe palme ou une chaussette.

Voici quelques modèles :

Aqualung technisub stratos

Les STRATOS sont dans les plus anciennes palmes de hockey, quasi indestructibles et conviennent à TOUS les joueurs, les débutants jusqu’à 2-3 saisons n’ont pas besoin d’autre chose. De l’ordre de 40 euros.

Mares avanti tre

Les AVANTI TRE sont elles aussi quasi indestructibles et conviennent à TOUS les joueurs, les débutants jusqu’à 2-3 saisons n’ont pas besoin d’autre chose. De l’ordre aussi de 40 euros.

Mares quattro power

Les QUATTRO c’est pour les très costauds avec de grosses cuisses, bien entraînés.

Pour les autres surtout pas, tu ne tiendras pas très longtemps à fort régime et les grosses crampes voir déchirures arrivent très, très vite.

Des plongeurs utilisent et sont habitués aux QUATTRO pour flotter et compenser leur poids avec l’équipement. S’ils les utilisent pour jouer au hockey, il vont se bousiller les mollets. Le palmage du hockey a une très grande fréquence et les QUATTRO très lourdes vont faire accumuler de l’acide lactique très rapidement. Les muscles non habitués à cet effort ne vont pas tenir. Elles sont de l’ordre de 80 euros.

Breier chausson

Breier sangle

Ce sont des palmes luxueuses, utilisées au niveau national et international pour la grande compétition. Elles sont de l’ordre de 250 euros. Elles coûtent très cher et sont relativement fragiles. Elles sont pour la performance: très légères et maniables, elles font gagner les 3/10 de secondes pour être le premier sur le palet. C’est un grand luxe exagéré pour nos joueurs. Il y a tant à apprendre à jouer avant de les utiliser. Le joueur qui les utilise directement ne se fera pas la musculature comme avec les palmes traditionnelles.

Un joueur qui passe des QUATTRO au BREIER va perdre ses muscles et au bout de 3 mois, il se sera habitué aux BREIER et n’arrivera plus à se servir des QUATTRO.

Pour un nageur qui palme déjà, il faut aussi 2-3 mois pour s’habituer aux BREIER et avoir le rendement optimal.

Pour les dépensiers comme Gonzague, Pascal et moi, qui avons achetés des BREIER, c’est vrai que c’est beaucoup plus performant. Mais RUINER sa famille pour acheter des palmes … Ce n’est pas moral !

Les sangles c’est plus performant que les chaussons mais cela rend plus fragile la voilure. Les sangles font plus de blessures aux orteils et au tendon.

L’équipe

Une équipe c’est mieux quand il y a un équilibre de tous les formats de joueurs aux bons postes (comme au rugby) : des petits agiles et vifs, des costauds puissants, des grands avec de l’allonge.

1 ou 2 joueurs avec des QUATTRO va faire du bien à l’équipe.

Le jeu se fait dans l’explosivité et la rapidité. Un joueur lent n’aura pas le palet et pénalisera son équipe. 3/10 de seconde en avance c’est un but de marqué, 3/10 de seconde en retard c’est un but encaissé. Il faut gagner ses duels contre l’adversaire.

Sur un match, une équipe qui joue avec des mares VOLORACE (trop faibles pour l’hockey) contre la même équipe avec des AVANTI TRE va perdre 0-3.

Une équipe qui joue avec des BREIER contre la même équipe avec des AVANTI TRE va gagner 5-0.

Pierric

Ce contenu a été publié dans APNEE, HOCKEY SUBAQUATIQUE. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.